Apprenez
à tous les coups

Courir un semi-marathon

Retour
fixtures/gifs/orange-chrono.png
fixtures/gifs/orange-chrono.gif

Bien vous préparer et bien vous équiper pour réduire la fatigue musculaire

Course à pied ou vélo… Ces sports d’endurance nécessitent des efforts prolongés et peuvent provoquer une fatigue musculaire, autrement dit un affaiblissement physique au niveau des muscles. Pour l’éviter, il convient de bien vous préparer et de partir avec un équipement adapté…

La préparation pour éviter la fatigue musculaire

Sur la durée de l’effort, tous les muscles sont plus ou moins sollicités intensément. Afin d’éviter l’apparition de la fatigue musculaire, il est conseillé de :
- boire avant et après l’effort pour éviter la déshydratation ;
- partir avec suffisamment de réserves énergétiques pour couvrir toute la durée de l’exercice et les reconstituer de manière efficace par la suite ;
- vous échauffer avant et vous étirer après ;
- adapter votre effort à votre condition physique ;
- porter un équipement permettant de limiter l’apparition de la fatigue musculaire.

course-fatigue.png

L’équipement adapté

Dans la pratique d’un sport d’endurance où différents groupes musculaires sont longuement sollicités, le choix d’un équipement adapté est important. Il permet de prévenir l’apparition de la fatigue musculaire.
Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est recommandé de :
- partir si possible, avec une gourde (ou un camelback) à portée de main afin de pouvoir vous hydrater pendant l’effort ;
- choisir des équipements qui réduisent la fatigue.

Ils sont communs pour différentes activités comme le running, le vélo ou le tennis :
> des manchons pour mollets : ils permettent de limiter le risque de crampes
> des chaussettes de compression : elles améliorent la circulation sanguine et facilitent la récupération
> des jambières destinées à la pratique du vélo, à porter de préférence pendant l’effort
> des manchettes pour protéger les avant-bras.

Arnigel

OK