Retour

Un bleu également appelé ecchymose correspond à la rupture de petits vaisseaux sanguins (les capillaires) sous l’effet d’un choc plus ou moins violent. Entre le moment où il apparaît et celui où il disparaît, il passe par toutes les couleurs de l’arc en ciel.

Mais sous quel effet le bleu change-t-il de couleur ?
Immédiatement après le coup, le sang contenu dans les petits vaisseaux rompus se répand sous la peau et s’étend. Le bleu prend alors une couleur rouge. Les jours suivants, le bleu vire au bleu violacé. Ce changement de couleur est dû à l’action des globules blancs qui se concentrent pour dégrader le pigment se trouvant dans les globules rouges : l’hémoglobine.
Par la suite, via différentes réactions, l’hémoglobine va être transformée successivement en plusieurs produits colorés : la biliverdine, qui va donner au bleu une teinte verdâtre, puis en bilirubine, qui va faire passer l’ecchymose au jaune jusqu’à ce qu’elle s’estompe définitivement.

Comment se forme un bleu ? bleu-enfant-jeu.jpg
Arnigel

OK