Retour

Une chute à vélo ? Un malencontreux coup de marteau sur le doigt ? Un genou qui vient heurter l’angle d’une table basse ?… Quand on se cogne ou quand on tombe, on pousse des « aïe », des « ouille » ou des « aah ». Les onomatopées sont variées… Presque autant que ces traumatismes bénins sur lesquels on a parfois du mal à mettre les bons mots.

Qu’est-ce qu’une contusion ?

Une contusion est une blessure produite par un choc sans rupture de la peau, c’est-à-dire sans plaie apparente. C’est une réaction normale de l’organisme.

Qu’est-ce qu’un bleu ?

Appelé aussi « ecchymose », le bleu survient le plus souvent à la suite d’une contusion, d’un choc léger ou d’une chute. Il se forme sous l’effet du sang qui s’échappe des vaisseaux sanguins et qui reste dans l’épaisseur de la peau. Il peut prendre une couleur bleue, noire ou violacée et ne disparaît pas lorsqu’on exerce une légère pression dessus. Sa surface dépend de la violence du choc et de la vascularisation de la région touchée. Normalement, un bleu léger disparaît en une à deux semaines.

 

hematome-bras.jpg

Qu’est-ce qu’un hématome cutané ?

Communément nommé « bosse », l’hématome peut apparaître à la suite d’un coup (avec un ballon par exemple), de la chute d’un objet ou de chocs à répétition. Il se caractérise par un épanchement de sang sous la peau plus volumineux et plus saillant que le bleu. Normalement, un hématome cutané s’estompe en quelques semaines. Lorsqu’il est situé au niveau du cuir chevelu, il peut former une bosse importante appelée aussi couramment « œuf de pigeon ».

bleu-genoux-2.jpg

Les bleus et les bosses sont des traumatismes bénins et peuvent être soulagés par un traitement local d’appoint, comme l’application d’Arnigel®, gel homéopathique.

Arnigel

OK